Point de Contact renouvelle son conseil d’administration

A l’occasion de son Assemblée Générale annuelle, Point de Contact a défini ses nouvelles priorités et renouvelé son conseil d’administration, qui se compose désormais de :

Président: Jean-Christophe Le Toquin, Videntifier
Secrétaire: Béatrice Oeuvrard, Microsoft (réélue)
Trésorier: Thibault Guiroy, Google (réélu)

Jean-Christophe Le Toquin succède à Anton’Maria Battesti à la présidence de Point de Contact.

Un professionnel de la lutte anti-cybercriminalité

Jean-Christophe Le Toquin, membre du conseil d’administration de Videntifier, apporte son expertise en matière de lutte contre la criminalité sur Internet, fort de son expérience professionnelle approfondie dans le domaine. Son parcours témoigne de son engagement pour un Internet plus sûr, notamment à travers les nombreuses structures qu’il a fondées et dirigées.

Après avoir été le premier animateur de l’Association des Fournisseurs d’Accès à Internet et fondé Point de Contact en 1998, il rejoint Microsoft de 2003 à 2013 à la direction de l’Unité Crimes Numériques au sein du département Legal & Corporate Affairs Europe Moyen-Orient et Afrique. Durant cette période, il s’engage aux côtés des opérateurs Orange et SFR dans la réorganisation de l’association Signal Spam, partenariat public-privé spécialisé dans la lutte contre le spam et le phishing, qu’il préside de 2010 à 2013. A partir de 2013, il participe comme conseil dans des missions internationales de montée en capacité en cybersécurité et de lutte contre la cybercriminalité, et il conseille les entreprises de technologies dans leur développement. En 2015, il co-fonde et préside l’association CyAN, réseau professionnel de conseil en matière de cybersécurité et de lutte contre la cybercriminalité.

Un focus technologique et humain

L’Assemblée Générale du 8 juin a fixé deux nouvelles priorités pour le développement de Point de Contact :
– Déploiement de nouvelles technologies destinées à améliorer l’efficacité de Point de Contact et la protection de ses personnels,
– Attention renforcée à la valorisation du métier d’analyste et plus généralement des personnels en charge des problématiques d’abus.

Videntifier, société islandaise dont la technologie d’identification d’images et de vidéos a été co-développée avec l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (IRISA), est le premier fournisseur de technologie à rejoindre Point de Contact en tant que membre support. Ce nouveau type d’acteurs vient en renfort des membres acteurs de l’Internet déjà présents dans la structure (moteur de recherche, réseaux sociaux, Fournisseurs d’accès à Internet et hébergeurs).

La conviction qui anime Point de Contact est qu’une alliance entre l’intelligence collective de l’humain et celle des procédés techniques sera seule à même de permettre d’élever un bouclier contre la diffusion de contenus illicites sur Internet. Ce concours homme-machine fera d’Internet un lieu plus sûr où les utilisateurs pourront se sentir plus en sécurité, notamment les plus fragiles d’entre eux : les enfants et les adolescents.

Pour Jean-Christophe Le Toquin, la mission que s’est fixé Point de Contact est ambitieux mais à la hauteur des enjeux : “Je suis très honoré par la confiance que m’accordent les membres de Point de Contact, alors que la mobilisation collective contre les contenus choquants, les abus sexuels sur mineurs et les discours de haine, est un défi urgent et majeur pour la France et l’Europe. Je suis également très sensible à ce que Point de Contact mette un focus aussi fort sur la technologie que sur l’humain, cet équilibre est critique au succès de notre mission”.

Télécharger le communiqué