• TOUT SAVOIR SUR POINT DE CONTACT

Protection de l'enfance

 

 

 Pourquoi protéger mon enfant sur Internet ?


La protection des mineurs contre les contenus Internet qui peuvent leur être préjudiciables est une préoccupation ancienne et dont l'AFA et ses membres se sont saisis dès 1998 en créant le Point de Contact.

En effet, Internet permet d'accéder à une base mondiale d'informations et de communiquer virtuellement de diverses manières, et notamment par messagerie électronique, messagerie instantanée, salon ou groupe de discussion.

Cette richesse a un revers : Internet donne également accès à des contenus qui peuvent être :

  • Illégaux: incitation à la discrimination ou à la haine raciale (article 24 de la loi de 1881 sur la presse), incitation à la consommation de stupéfiants (article L.3421-4 du code de la santé publique), pornographie, violence ou contenus attentatoires à la dignité humaine accessibles aux mineurs (article 227-24 du code pénal)...
  • Préjudiciables à votre enfant: jeux d’argent, usage d’objets et de produits dangereux, représentation positive de la consommation de tabac et d’alcool…

 

Comment protéger mon enfant sur Internet ?


Une protection efficace des enfants au cours de leur utilisation d'Internet passe nécessairement par la vigilance, la pédagogie et le dialogue.

De manière complémentaire, il est conseillé d'utiliser un logiciel de filtrage des contenus. Aujourd'hui, les fournisseurs d'accès grand public membres de l'AFA proposent une solution logicielle gratuite de contrôle parental.

 

Prenez quelques précautions simples

Aucun logiciel ne peut garantir une sécurité totale de vos enfants sur Internet.
Pour ces raisons, des précautions simples s'imposent :

  • Installez l'ordinateur dans une pièce commune, pas dans la chambre de votre enfant ou dans une pièce isolée.
  • Restez à proximité de votre enfant quand il navigue sur Internet.
  • Posez avec lui les règles d'utilisation d'Internet chez vous. Vous pouvez rédiger cette charte par écrit.

Des jeux interactifs de sensibilisation des enfants aux risques de l'Internet peuvent vous permettre de nouer un dialogue argumenté.

Vous pouvez par exemple répondre avec votre enfant au quizz www.passe-ton-permis-web.com proposé par l’AFA.

 

Découvrez Internet avec votre enfant 

 

  • Votre enfant sait souvent mieux que vous se servir de l'outil informatique : laissez-le vous guider et montrez-lui votre intérêt !
  • Accompagnez le pour découvrir de nouveaux sites ou de nouvelles applications et effectuez ensemble certains travaux tels que le montage photo, ses devoirs ou exposés...
  • Informez-vous sur le fonctionnement d'Internet et ses pièges, notamment en vous rapprochant d'autres parents.

    


Encouragez-le au dialogue

Donnez à votre enfant une série de conseils élémentaires :

  • ne jamais donner ses coordonnées à quelqu'un qu'il ne connaît pas sans vous en avoir parlé,
  • ne pas accepter de rendez-vous avec une personne rencontrée en ligne sans vous en avoir parlé,
  • ne pas procéder seul à des achats en ligne,
  • supprimer systématiquement, sans les lire, les messages électroniques provenant de personnes qu'il ne connaît pas.

Incitez votre enfant à se confier systématiquement à vous lorsqu'il rencontre une information qui le met mal à l'aise, le gêne ou simplement l'interroge, notamment en lui expliquant que ce n'est pas de sa faute.



Sécurisez les conversations de vos enfants sur les Chats (salons de discussion)

  • Vos enfants sont friands des Chats, ou salons de discussion, qui leur permettent de dialoguer avec leurs amis en temps réel et de rencontrer d'autres enfants partageant les mêmes centres d'intérêts. Cet outil est extrêmement convivial et peut être très enrichissant. Mais le Chat peut aussi receler certains dangers : des adultes peu scrupuleux peuvent essayer d'entrer en contact avec votre enfant en se faisant passer pour un camarade de son âge. Cette situation ne doit pas être dramatisée, mais anticipée. Il est notamment possible d'allier à votre action pédagogique l'utilisation de mesures techniques, et notamment du logicel LogProtect.
  • Ce logiciel est destiné à empêcher un enfant connecté à un salon de conversation, de fournir à un éventuel adulte malveillant, des informations sensibles pouvant le mettre en danger (nom de famille, adresse, téléphone, nom et adresse de l'école, etc).
  • Il est paramétré pour intercepter la frappe du clavier et reconnaître les mots interdits (nom, adresse, téléphone, et autres), les "empêchant" de quitter l'ordinateur (par exemple, si un adulte demande à l'enfant le nom et l'adresse de son école, la réponse n'est pas envoyée), assurant ainsi la protection de l'enfant. Dans un objectif pédagogique, une fenêtre s'affiche à chaque alerte, indiquant à l'enfant que ce qu'il est en train de faire peut être dangereux pour sa sécurité.

La fonction qui permet de bloquer l'envoi de données dites "personnelles" est communément appelée "contrôle d'activité". Les logiciels de contrôle parental proposés par les fournisseurs d'accès renvoient vers le logiciel LogProtect ou intègrent directement ce type de fonctionnalité.

 

Les logiciels de contrôle parental

Les logiciels de contrôle parental filtrent l'accès à certains contenus. Ils complètent utilement la présence physique du parent, en réduisant les risques d'une confrontation avec des contenus choquants pour l'enfant. Ce sont donc des alliés indispensables pour les parents soucieux d'éduquer leurs enfants aux bons comportements à avoir sur Internet.

Conscients de la nécessité de protéger les enfants quand ils naviguent sur Internet, les fournisseurs d'accès ont très vite promu ces solutions. Dès 2004, en signant une Charte contre les contenus odieux, les fournisseurs d'accès à Internet fixe grand public de l'AFA se sont engagés à proposer des solutions logicielles de contrôle parental gratuites ou payantes à leurs abonnés. Le 16 novembre 2005, en signant un accord avec le ministère de la Famille, ils se sont engagés à aller encore plus loin pour proposer à leurs abonnés des solutions logicielles de contrôle parental qui soient systématiquement gratuites.

Aujourd'hui, tout abonné à un fournisseur d'accès grand public membre de l'AFA peut choisir d'installer sans surcoût un logiciel de contrôle parental sur son ordinateur.
Ces logiciels répondent tous à une série de critères communs définis par l'AFA et ses membres, conjointement avec les associations de protection de l'Enfance et les pouvoirs publics.
Ainsi, ces logiciels proposent tous trois types de profils :

  • enfant : accès à une liste de sites autorisés ou liste blanche, doublé d'un portail et d'un moteur de recherche permettant de naviguer aisément dans l'univers créé par la liste blanche,
  • adolescent : accès à tout le web sauf une liste de sites interdits ou liste noire, gérée par un moteur d'analyse sémantique francophone et anglophone a minima (certains logiciels proposent des moteurs d'analyse sémantique plus riches et intégrant d'autres langues)
  • adulte : accès à tout le web.


Ces logiciels de contrôle parental permettent également de limiter la durée et les horaires de connexion.
Faciles à installer, ces logiciels sont encore évolutifs. Outre les améliorations constantes apportées par leurs éditeurs pour que ces logiciels soient toujours plus efficaces, les utilisateurs peuvent aussi ajouter des sites aux listes blanches et noires. Si l'on n'a pas fait le choix d'installer sur son ordinateur le logiciel de contrôle parental proposé par notre FAI lors du lancement de sa solution, pas de problème. Il est toujours possible de revenir sur ce choix et d'installer le logiciel en question.
Les fournisseurs d'accès grand public membres de l'AFA proposent également des fonctions, gratuites ou payantes, permettant de bloquer certaines applications (messageries instantanées, P2P).

Voici des liens vers les solutions de "Contrôle parental" proposées gratuitement par les membres de l'AFA :

 


Les moyens de protection contre les messages électroniques malveillants

Votre enfant peut recevoir, dans sa boîte aux lettres électronique, des messages d'expéditeurs qu'il ne connaît pas ou de personnes malveillantes.

Pour cette raison, il est très important de l'inciter à vous parler de tout message qui le surprend et à ne jamais donner ses coordonnées à des personnes qu'il ne connaît pas.

Il est également important de prendre des précautions face au spam, c'est à dire aux messages "non sollicités".

Notre page de l'AFA dédiée à ce phénomène vous donne une série de conseils et vous informe sur les logiciels de filtrage adaptés.

 

En savoir plus :

De nombreux conseils se trouvent sur le site d'Internet Sans Crainte, site de sensibilisation des jeunes aux bons usages de l'internet, et de Net Ecoute, ligne d'accueil téléphonique pour la protection des jeunes sur Internet. Ces deux entités constituent avec Point de Contact le Centre français pour un Internet plus sûr soutenu par la Commission Européenne. 

L'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF), en collaboration avec Internet Sans Crainte, diffuse un Guide parents "Découvrir Internet ensemble c'est plus sûr" afin d'accompagner leurs enfants dans une utilisation plus sûre, plus civique et plus enrichissante des technologies numériques : www.unaf.fr.